Cette page n'existe pas dans la langue demandée : Empty

Le chauffage au bois
Economique et écologique si on suit les bonnes pratiques

Le bois est un combustible qui garde sa place dans nos foyers car ses avantages sont nombreux. C’est par le phénomène de combustion qu’il se transforme en énergie avec, si certaines conditions sont respectées, un bilan carbone neutre. Mais attention : qui dit mauvaise combustion dit pollution. Diverses mesures sont prises en Wallonie pour réduire les pollutions atmosphériques liées au chauffage bois.

Cette campagne de sensibilisation au bon usage du chauffage au bois s’inscrit dans la politique wallonne d’amélioration de la qualité de l’air et de réduction des consommations d’énergie.

Quand parle-t-on de « pic de pollution » ?

Un pic de pollution est défini par des concentrations très importantes d’un polluant, qui dépassent un seuil prédéfini. Il en existe 2 types : l’un en été, lié à l’ozone, et l’autre, plus médiatisé, en hiver et au printemps, lié aux particules fines.

La formation d’ozone et les pics correspondants sont essentiellement liés à des conditions météorologiques d’ensoleillement et de chaleur. Il est donc très difficile d’avoir une action sur ces pics.

Les pics liés aux particules fines, quant à eux, sont le résultat des émissions du chauffage, de l’industrie, du trafic et des épandages agricoles.

Kit presse

Préservons la qualité de notre air en adoptant les bonnes pratiques !

Les jeux-concours « La maitrise du feu »

 

Contact presse